LRHUI 1 : Berguitta, Premier cyclone !

janvier 19, 2022

 

Le 18 janvier 2018, la tempête tropicale #Berguitta (ex-cyclone tropical intense) touche l’île de La Réunion sans qu’aucune alerte particulière n’ait été émise. Pourtant, le météore cause des dégâts considérables et provoque des crues majeures sur le Sud de l’île, conséquences d’une pluviométrie très intense et inattendue ! Prévoyant, mes colocataires et moi-même décidons de rester calfeutrés chez nous. Ce film raconte notre rencontre avec la tempête Berguitta, telle que nous l’avons vécue depuis notre maison ! Il est le premier épisode et le pilote d’une idée de web-série : “La Réunion : histoires d’une île”. Réalisation et idée originale : Brieuc Coessens.

 

Quoi de mieux que la date anniversaire du passage de cyclone pour publier le film qui lui est consacré ?! Cet épisode a été monté durant le confinement de mars/avril 2020, qui m’avait fourni l’occasion de revenir sur un autre confinement, induit par la météo cette fois-ci : celui imposé par le passage du cyclone Berguitta sur La Réunion, le 18 janvier 2018. Cet épisode étant prêt de longue date, j’ai choisi ce jour anniversaire du 18 janvier 2022, donc, pour le mettre en ligne sur Youtube.

 

Après la vidéo, ci-dessous, je reviens plus plus longuement, en textes et en images, sur le contexte de cette vidéo.

   

 

Photos

Avant le passage de la tempête, le temps sur l’île est déjà considérablement dégradé. La météo alterne entre de longues périodes de pluies intenses et de courts moments d’éclaircies. Les sols sont saturés en eau, et à la moindre averse, les ravines débordent et les radiers sont inondés. 

Dès le 15 janvier, la population se rue dans les supermarchés pour reconstituer les kits de survie cyclonique, composés de conserves, de bouteilles d’eau, de produits secs et de piles. Les rayons des supermarchés, comme les rues, se vident.

— Lors du passage de la tempête, je pense davantage à filmer qu’à prendre des photos. L’une ou l’autre, toutefois, montre la rivière qui s’écoule dans notre allée, traversant nos murs et ceinturant notre maison. Les autres photos montrent les dégâts causés par le ruissellement des eaux de Berguitta sur les voiries du Sud de l’île, précisément ici de la commune des Trois Mares, ville du Tampon.

 

    Leave a comment

Total: